Administration

8 étapes pour déléguer plus efficacement

  • 15 juillet 2020

L’incapacité à lâcher prise et à déléguer des tâches, des mandats ou des responsabilités constitue un piège important pour les dirigeants d’entreprises en croissance. Ne pas déléguer peut avoir un effet dévastateur sur vos résultats d’affaires, le développement de votre entreprise et sur votre vie personnelle!

Garder le contrôle de votre entreprise tout en déléguant des tâches n’est pas facile, mais devient de plus en plus facile lorsqu’on en ressent les bienfaits.

Voici 8 étapes qui vous aideront à déléguer des tâches et à vous concentrer sur la croissance de votre entreprise :

1. Cernez les activités non essentielles qui accaparent votre temps en portant un regard objectif sur votre charge de travail.

Analysez votre emploi du temps en tenant un journal pendant deux semaines. Combien de temps consacrez-vous aux activités stratégiques? Aux problèmes quotidiens? Y a-t-il des activités ou des projets importants que vous remettez sans cesse à plus tard? Maintenant, demandez-vous quelles tâches vous pourriez confier à une autre personne afin d’avoir tout le temps qu’il faut pour réaliser vos activités les plus porteuses de valeur.

2. Déterminez qui sont les personnes les mieux outillées pour accomplir les tâches que vous avez décidé de déléguer.

Les entrepreneurs qui réussissent sont conscients de leurs forces et de leurs faiblesses et savent où leur contribution est la plus utile. Votre priorité numéro un est de diriger. Vous êtes un pro des ventes et du développement des affaires, mais la gestion de vos réseaux sociaux vous rend fou? Pourquoi ne pas déléguer cette tâche à une ADJOINTE VIRTUELLE qui s’occupera de votre présence en ligne de façon quotidienne? Vous vous facilitez la vie et améliorez la performance de votre entreprise.

3. Identifiez des experts diversifiés et complémentaires parmi vos contacts.

Recherchez les adjointes virtuelles, les graphistes, les rédacteurs ou encore mieux, les GESTIONNAIRES D’ENTREPRISE WEB (OBM) qui sont en mesure de prendre en charge la gestion des projets et des sous-traitants de votre organisation parmi vos contacts d’affaires. Assurez-vous de dénicher un allié de premier plan ayant des compétences complémentaires aux vôtres et qui vous aideront à atteindre vos objectifs d’affaires.

4. Faites confiance.

Le manque de confiance est votre pire ennemi pour ce qui est de déléguer des tâches. Si vous prenez le temps nécessaire pour encadrer les experts que vous recruterez dès le début du mandat, ils pourront rapidement accepter des tâches plus complexes afin de vous dégager le maximum de temps pour vous consacrer à celles que vous avez décidé de conserver. Évitez de penser que vous êtes la seule personne à pouvoir faire les choses correctement, ou que la formation prend trop de temps. L’investissement initial en vaudra largement la peine!

5. Faites part de votre stratégie d’affaires à votre gestionnaire d’entreprise web ou votre adjointe virtuelle.

Ne dirigez pas du haut de votre tour d’ivoire. Le fait d’avoir une vision d’avenir commune permet d’orienter toutes les sphères de l’entreprise dans le même sens. Et n’oubliez pas que vos collaborateurs sont une excellente source d’idées novatrices.

6. Structurez vos processus.

Mettez sur papier avec l’aide de votre adjointe virtuelle, tous les processus d’affaires que vous avez en tête. Ceux-ci doivent être clairs, détaillés et propices à l’apprentissage. Il n’est pas nécessaire d’être partout à la fois pour assurer le bon déroulement des activités de votre entreprise. Une entreprise ayant des processus structurés est également plus facile à vendre, le temps venu.

7. Ayez l’esprit ouvert aux nouvelles façons de faire ou différentes des vôtres.

Ne cherchez pas à tout prix à ce que vos collaborateurs adoptent votre style de travail. L’important, c’est qu’ils accomplissent le travail correctement et obtiennent le même résultat final, sans se soucier du chemin emprunter pour y arriver. Vous pourriez être surpris. Les façons de faire habituelles ne sont pas nécessairement les meilleures.

8. Assurez un suivi, sans faire de microgestion.

Les entrepreneurs prospères restent maîtres de leur entreprise tout en déléguant et en ayant une vue d’ensemble sur celle-ci. Organisez des rencontres individuelles avec les membres clés de votre entreprise et informez-vous de la progression des projets importants afin de savoir où en sont les choses afin d’être en mesure de fournir des conseils et des commentaires à chacun de vos collaborateurs.

Le leadership commence au sommet de l’organisation, mais dans les entreprises en croissance, le leader doit apprendre à déléguer, sans négliger de s’informer et d’informer ses collaborateurs de tout développement. En déléguant, vous instaurez ainsi une structure organisationnelle saine et professionnelle, vous permettant de faire évoluer votre entreprise.

Et n’oubliez pas : les limites de l’entrepreneur deviennent celles de l’entreprise.