Le syndrome de l’imposteur

Byanca Neveu
Byanca Neveu

Adjointe administrative virtuelle

Impos…STOP!

T’sais quand tu crois que tu n’es pas assez compétente, que tu n’as pas assez d’expérience, que tu ne vaux pas assez cher, que tu ne réussis que grâce à la chance, que tu n’as pas assez de diplômes, etc.
T’sais le sentiment de doute et la peur qui t’envahit quand tu as ces pensées? Et bien c’est ça le syndrome de l’imposteur!

Dans cet article, je veux te faire prendre conscience de ces schémas de pensées et te montrer qu’il est possible de les modifier. Pour en finir avec le syndrome de l’imposteur, tu es au bon endroit!

 

citation infolettre byanca Neveu

 

Le syndrome de l’imposteur : un fléau féminin

Selon une étude relatée par l’Agence Science-Presse, les personnes qui s’estiment moins bonnes que la moyenne tendent à être plus collaboratives, plus empathiques et plus agréables. Plus fréquent chez les femmes, le syndrome de l’imposteur serait pourtant à l’origine d’un niveau d’anxiété plus élevé et d’une plus faible estime de soi.

Hey, allons les filles, vous êtes des perles qui se cachent dans leur coquille! On s’en balance des diplômes, votre expérience de travail vaut bien plus aux yeux des clients qui cherchent la compétence en premier lieu, que n’importe quel mur rempli de certificats devant lequel est assise une complète imbécile!

Je côtoie malheureusement tellement d’étudiantes aux prises avec le syndrome de l’imposteur dans le cadre de ma formation en lancement d’entreprise spécialisée pour adjointes virtuelles! Elles croient qu’elles n’ont pas leur place en tant qu’entrepreneures, qu’elles ne sont jamais assez.
Je travaille fort à déconstruire ces fausses croyances profondément ancrées en elles. Ensemble, on réussit à ouvrir leur coquille pour faire entrer un peu de lumière et donner l’envie de sortir de leur cachette pour laisser jaillir leur vraie valeur!

Mon anti-doute par excellence!

Une coach m’a déjà suggéré, dans le doute, dans l’incertitude, dans une période de vulnérabilité ou dans un tourbillon d’émotions, de mettre par écrit, sous forme de liste, tout ce dans quoi j’excelle. Pas fou du tout cette idée!
En bâtissant ma liste, j’occupe mon esprit à faire l’inventaire de toute l’ampleur de mes compétences, plutôt que de se prendre dans la spirale infinie du doute. Je le fais. Ça fonctionne. Vraiment.

À toi de jouer maintenant! Prends une feuille et mets-toi à l’ouvrage : liste tout ce dans quoi tu excelles, ce pour quoi on te reconnaît, ce qui est aisé pour toi, qui te vaut des compliments.
C’est fait? Comment te sens-tu? Pas pire, pas pire, hein?

J’ai aussi un autre conseil pour toi 👇👇👇

Bénéficie de la force du groupe Bâtir un empire d’adjointe virtuelle de feu

Mon groupe de codéveloppement peut également t’aider à vaincre ton syndrome de l’imposteur. En travaillant sur toi et sur ton entreprise, on arrive à te propulser à un niveau supérieur!
Grâce à l’énergie du groupe et les échanges dirigés, tu augmenteras ta confiance en toi et t’épanouiras tant sur le plan personnel que professionnel.
Les rencontres comprennent de la formation, du coaching, des simulations de cas, des échanges et des exercices qui feront jaillir le meilleur de toi-même!
Tu veux en savoir davantage sur le groupe de codéveloppement? Écris-moi à [email protected]virtuelle.ca

KO infolettre byanca Neveu

 

Le avant-après formation, on met KO le syndrome d’imposteur :

« Au début de la formation, je disais que ma place n’était pas là, mais après la formation je me sens tellement confiante et mieux préparée pour me lancer sur le marché. J’ai déjà recommandé une amie pour la prochaine cohorte. Merci Byanca! »
L.F.

Autres articles